En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

frende

Crisolles DANS LA GRANDE GUERRE

Crisolles connaît l'invasion allemande le 30 août 1914 et subit une occupation de 30 mois durant laquelle les hommes en âge de se battre sont déportés en Allemagne. La présence allemande se manifeste notamment par la présence d'un terrain d'aviation. Lors de la préparation du repli Alberich, les Allemands déportent toute la population vers l'arrière et détruisent la commune. La sucrerie Poulin est ainsi démontée et partiellement détruite par l'occupant appliquant la stratégie de la terre brûlée.
Libéré durant une année, le village connaît une seconde phase de destruction durant l'offensive allemande de mars 1918 notamment lors des combats de Rimbercourt (26 mars) au cours desquels les Allemands sont arrêtés par les renforts français.
Pour commémorer cette charge héroïque, un mur de béton est érigé en 1938 sur le site de Rimbercourt par les anciens combattants de Crisolles.


Liste des morts civils pour la commune de Crisolles

   

Chambert Honoré
Né en 1863, il serait décédé à Saint-Riquier.
Son nom figure sur le monument aux morts de la commune.

 

Dermigny Jeanne
Son nom figure sur le monument aux morts de la commune.

 

Douy Lucien
Né à Crisolles le 21 juin 1851, il décède à Noyon le 19 mai 1915 (AD60 Rp1933).

 

Guillemont Alphonse
Son nom figure sur le monument aux morts de la commune.

 

Lefebvre Alexandrine
Son nom figure sur le monument aux morts de la commune.

 

Lefevre Pierre Antoine Olympiade
Né à Crisolles le 5 juin 1849, fils de Pierre Eloi Lefèvre et d’Elisa Clarice Ausgustine Tartiase, veuf de Marie Louisia Eulalie Elvire Hardier, mort à Crisolles le 24 mars 1918, jour de combat dans la commune.

 

Legrand Alexandre
Né en 1862. Sœur Saint Eleuthère évoque sa mort dans ses carnets à la date du 17 novembre 1916 : « Vers neuf heures, on nous amène un homme de Crisolles grièvement blessé par une des bombes jetées cette nuit sur sa maison ; le malheureux était couché pendant le passage de l’escadrille, on le retira peu après, sous les décombres de sa maison. Il expira vers onze heures ». Son nom figure sur le monument aux morts de la commune.

 

Poiret Marie née Ognier
Née au hameau de Rimbercourt (Crisolles) en septembre 1835, elle est notée réfugiée de Berlancourt à Méru où elle décède le 1er octobre 1918 (AD60 – Rp1933).

 

Rousseaux Amédée
Serait morte avec son époux lors d’un bombardement. Son nom figure sur le monument aux morts de la commune.

 

Rousseaux Désiré
Né en 1872, serait mort avec son épouse lors d’un bombardement. Son nom figure sur le monument aux morts de la commune.