En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

frende

Liste des morts civils pour la commune de Compiegne

Jacquet Eugène
Natif de Compiègne, fusillé par les Allemands à Lille le 27 septembre 1915 « pour avoir entretenu, caché, donné asile et assistance à des militaires français et avoir favorisé leur évasion » (citation du général Joffre). Une rue de Compiègne porte son nom.

 

Mayet
Buffetier de la gare, tué par un éclat de bombes à la sortie de sa cave le 22 mars 1918.

 

Pamart Pierre
18 ans, garçon épicier, tué en gare de Compiègne lors du bombardement aérien du 11 septembre 1915 à 9h20 tandis qu’il s’occupait de travaux de ravitaillement. Ses obsèques auront lieu le 14 septembre 1915 en l’église de Margny-les-Compiègne (voir Margny-les-Compiègne). Les trois torpilles lancées par des Tauben tuent aussi deux officiers et neuf soldats.